Quand Tintin devient Tim-Tim

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Après que le petit journal dédié à la bande dessinée O Papagaio (Le Perroquet) l’aie  dûment annoncé à ses lecteurs, c’est le 16 avril 1936, que Tintin, l’intrépide reporter créé par Hergé connaît les honneurs de sa première publication en couleurs et également en langue étrangère : le portugais.

Cependant, il faut relever que le journal se permettra quelques largesses d’adaptation.

En effet, il y avait en ce temps-là une actrice très populaire, nommée Maria de Lurdes Norberto connue sous le surnom de Milu. Adolfo Simões Müller, fondateur et directeur d’O Papagaio, avait alors estimé qu’il n’était pas convenable d’appeler ainsi le compagnon de Tintin. Dès lors, Milou a changé de sexe et a été rebaptisé Pom-Pom. Nom qui changera quelque deux ou trois numéros après pour Rom-Rom. Pour ce qui est du sexe, une petite chienne reste une petite chienne. Pauvre Milu…

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Dans la version portugaise, le capitaine Haddock ainsi que le professeur Tournesol seront également rebaptisés en Capitan Rosa et Professeur Pintadinho. Ils conserveront (Dieu merci) leur sexe original.

Une autre curiosité est Oliveira de Figueira (Les cigares du pharaon, Tintin au pays de l’or noir, Coke en stock, Les bijoux de la Castafiore), le marchand portugais originaire de Lisbonne crée par Hergé, qui conservera le même nom, mais deviendra Espagnol dans la version portugaise. Le général Alcazar (L’oreille cassée, Les sept boules de cristal, Coke en stock, Tintin et les Picaros) sera baptisé Manduca, pour ne pas être assimilé au siège de l’Alcazar de Tolède pendant la guerre civile d’Espagne.

Tintin au Congo deviendra dans la version portugaise Tim-Tim en Angola, alors que le petit reporter belge créé par Hergé n’a jamais frôlé le sol de l’ex-colonie portugaise ni écrit la moindre ligne à ce sujet.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Faut avouer qu’en ce temps-là le respect des œuvres originales n’existait pas et que les œuvres étaient adaptée, quelquefois amputée ou modifiées, selon l’espace disponible.

Il n’est pas moins surprenant d’apprendre que tout ceci a été modifié et publié que son créateur en soit avisé, et plus surprenant encore est le fait qu’une partie des droits engendrés par Tim Tim auraient été versés en boites de conserve de sardines, envoyées en Allemagne, où le frère d’Hergé était prisonnier.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Il nous reste à espérer que malgré toutes les « libertés » prises, l’histoire retienne que c’est en portugais que Tintin s’est exprimé pour la première fois dans une langue étrangère et que c’est également en portugais qu’il a pris ses premières couleurs.

Tout ceci devrait ouvrir le chemin de nos indulgences…

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

6 Responses to “Quand Tintin devient Tim-Tim”

  1. MARIE dit :

    Hilarant et édifiant… j’adore la transposition de Tintin, le reporter belge au Portugal :)

  2. LOU dit :

    1958 est la date de ma première rencontre amoureuse avec Tintin… Oui, je sais j’étais bien jeune et précoce. Mais je me souviens encore de la grande table en bois de la bibliothèque municipale, de l’odeur particulière qui régnait alors dans ces lieux (papier et poussière, et cuir), et la fierté d’emporter avec moi les livres empruntés… Et bien sûr j’ai continué à lire les aventures de Tintin. Aaah je ris de me voir si beeeeelle en ce miroir ! 😉

  3. Les tribulations de Tintin et Milou… non mais quelle idée d’appeler le pauvre Milou Rom-rom… Incroyable.

  4. Denise dit :

    Encore un beau mercredi où j’apprends beaucoup.
    Bisous, Armando 😉

  5. Puff dit :

    Incroyable comme j’en apprends des choses le mercredi! Merci Armando!

    Pour JC :) 😉

  6. JC dit :

    Quand ils ont appelé Milou « Rom Rom » je suppose qu’hergé a cédé
    J’me barre !