Un mercredi d’automne

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Os Amantes de Novembro

Ruas e ruas dos amantes
Sem um quarto para o amor
Amantes são sempre extravagantes
E ao frio também faz calor

Pobres amantes escorraçados
Dum tempo sem amor nenhum
Coitados tão engalfinhados
Que sendo dois parecem um

De pé imóveis transportados
Como uma estátua erguida num
Jardim votado ao abandono
De amor juncado e de outono.

Alexandre O’Neill
in No Reino da Dinamarca

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Traduction de courtoisie

Les amants de novembre

Rue et rue des amants
Sans une chambre pour l’amour
Les amants sont toujours extravagants
Et dans le froid il fait chaud aussi

Pauvres amants délaissés
D’un temps sans aucun amour
Pauvres aussi enlacés
Qu’on dirait qu’ils sont un seul

Debout immobiles transportés
Comme des statues érigées
Dans un jardin à l’abandon
D’amour jonché et d’automne

Alexandre O’Neill
in Au Royaume du Danemark

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Carlos do Carmo – Sonata de Outono

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

[Photos : Armando Ribeiro]

 

À propos de dubleudansmesnuages

Je laisserai vagabonder mon esprit nomade, sur le fil d'or de mes silences, pour vous parler des ces choses qui me maintiennent en équilibre. Je vous parlerai aussi des musiques que j'aime. Elles se promènent du Fado d'Amália, de Dulce Pontes, de Cristina Branco, de Mariza, jusqu'aux voix frissonantes de Diana Krall, de Stacey Kent, de Chiara Civello, de Karrin Allyson, de Stina Nordenstam, de Robin McKelle, de Sophie Milman, d'Emilie-Claire Barlow, et d'encore plein d'autres … Aznavour, Brel, Duteil, Art Mengo, Berliner, Cabrel, Balavoine, Julien Clerc, Fugain, Le Forestier, Goldman, Lama, Rapsat, Vassiliu, Daniel Seff, Peyrac et tous ceux que m’on fait aimer la chanson française. Je me perdrai certains soirs dans le paradis de la musique brésilienne : Eliane Elias, Astrud Gilbert, Gal Costa, Elis Regina, Bia, Bebel Gilberto, Maria Creuza, Nara Leão, Jobim, Vinicius, Buarque, Toquinho, Djavan … Il y aura des moments où je vous parlerai d'une des chansons de ceux que j'affectionne. Donovan, Leonard Cohen, The Doors, Tracy Chapman, The Scorpions, Dylan, Lennon ou McCartney (avec ou sans les Beatles), ou de voix d'or comme Sarah Brightman, Ana Torroja, ou Teresa Salgueiro. Puis, parfois, je me promènerai sans but précis entre Piazzolla et Lluis Llach, de Mayte Martin à Gigliolla Cinquetti ou Paolo Conte, de Chavella Vargas à Souad Massi en passant par Gabriel Yacoub. Parce que la musique n’a aucune frontière. La musique ne connait que des sensibilités. Des sonorités. Des larmes ou des sourires. Je vous déposerai ici l'une ou l'autre de mes photos. Les moins ratées. Je vous laisserai un peu de poésie. Des poètes portugais. Que j'aime. Infiniment. Et puis tous les autres dont les textes me touchent. Je ne vous parlerai que des gens que j’aime. Et puis un peu de moi. Si peu. Et puis, si j'ai le temps. Seulement si j'ai le temps, je vous parlerai d'autres choses. Plus intimes.
Ce contenu a été publié dans Mes mercredis au Portugal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Un mercredi d’automne

  1. Veronica dit :

    Merveilleux moment que je viens de passer …

  2. Dominique dit :

    couleurs et poésie c’est magnifique, je profite de cette douceur avec toi

  3. Denise dit :

    Cette belle lumière d’automne rend les arbres d’une beauté incroyable et cela fait chaud au coeur 😉
    Merci, Armando, de tes splendides photos.
    Bisous

Les commentaires sont fermés.