La dernière chanson du King

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Interprétée pour la première fois en 1945 par Roy Acuff (ici avec Emmilou Harris), Blue Eyes Crying in the Rain avait été écrite par le compositeur et interprète Fred Rose, décédé en 1954.

Hank Williams, un nom important dans la « country music », reprendra à son compte la chanson, en 1951, sans toutefois rencontrer un grand succès.

Blue Eyes Crying in the Rain devra attendre 1975 pour sortir de son presque anonymat et connaitre partout un véritable succès. Ce sera par la voix particulière de Willie Nelson qui, lors de son album concept Red Headed Stranger, racontant l’histoire d’un homme en cavale qui, après avoir tué sa femme et son amant, a choisi quelques textes de Fred Rose, parmi lesquels cette merveilleuse chanson qui sera par la suite interprétée par les plus belles voix, notamment Eva Cassidy ou Sheryl Crow.

Faut dire que Blue Eyes Crying in the Rain deviendra le premier véritable grand succès de Willie qui avait déjà connu le succès en tant qu’auteur avec Crazy, dans la voix de l’indémodable Patsy Cline ou encore Hello Walls, interprétée par Faron Young et un ‘petit succès’ en tant qu’interprète avec Touch Me en solo et Willingly en duo avec Shirley Collie. On prétend que lorsqu’il a été présenté devant la cour pour possession illégale de cannabis, le procureur du Texas aurait proposé à Willie Nelson de plaider coupable et, en guise d’amende, d’interpréter Blue Eyes Crying in the Rain devant la cour.

En 2004, la très sérieuse revue Rolling Stones placera la version de Willie Nelson, aux alentours de la 300ième place dans le classement de meilleures chansons de tous les temps.

Elvis Presley, qui adorait cette chanson et ne se lassait pas l’interpréter en privé, finit par l’enregistrer à Graceland en février 1976. Elle fait partie de l’album From Elvis Presley Boulevard, Memphis, Tennessee, sorti la même année.

On raconte que Blue Eyes Crying in the Rain fut la dernière chanson que le King aurait chantée, assis au piano chez lui, le matin du 16 août 1977…

In the twilight glow I see her
Blue eyes crying in the rain
When we kissed goodbye and parted
I knew we’d never meet again

Love is like a dying ember
Only memories remain
Through the ages I remember
Blue eyes crying in the rain

Now my hair has turned to silver.
All my life I’ve loved in vain.
I can see her star in heaven,
Blue eyes crying in the rain.

Someday when we meet up yonder
We’ll stroll hand in hand again
In a land that knows no parting –
Blue eyes crying in the rain

Blue eyes crying in the rain
Blue eyes crying in the rain
Blue eyes crying in the rain

4 Responses to “La dernière chanson du King”

  1. oth67 dit :

    J’étais un peu déçu le 16 au soir de ne pas voir un de ces films à la TV !
    Pffff…

  2. Frederique dit :

    J’aime particulièrement l’arrangement instrumental de la version interprétée par Elvis. C’est dit :-)

  3. Denise dit :

    Merci Armando pour la dernière chanson du King… Impossible d’oublier sa voix de velours!

  4. JC dit :

    35 ans !!!