Ne dis rien à l’hiver I

Un ventre rond, puis la vie
Au bout la mort nous sourit
Juste avant que l’éternité
Ne vienne nous faire espérer
Un autre monde pour demain
Sans tristesses ni chagrins

Ne dis rien à l’hiver
Ni silences ni colères
Les pas vides dans la nuit
La solitude pour seul ami

N’effraie pas l’hiver
Laisse planer le mystère
De l’étrange métamorphose
Qui transforme chaque chose
En une chose nouvelle
Pour que la vie soit plus belle

Ne dis rien à l’hiver
Ni jurons ni mots amères
Accroche-toi à la vie
Puisqu’un jour tout finit

[Photo et mots : Armando Ribeiro]

10 commentaires pour “Ne dis rien à l’hiver I”

  1. Denise dit :

    Tes mots sont magnifiques, Armando et oui, la vie est belle ;)

  2. Lali dit :

    Promis, promis, je ne lui dirai rien…

  3. Lautreje dit :

    chuuutttt !
    Magnifique !

  4. chantal dit :

    Le mieux pour être certain de « ne rien dire à l’hiver » serait d’hiberner comme les ours :-) lol

  5. claire dit :

    des mots qui me parlent vraiment, qui disent de « faire avec », qui parlent de printemps sans en prononcer le nom. « Un ventre rond, puis la vie
    Au bout la mort nous sourit ». Parfois, amère, je dis que les naissances qui nous remplissent de ravissement maintenant, feront pleurer, en fin de parcours dans moins de cents ans. Mais vous avez raison, il vaut mieux taire ces vérités, les apprivoiser aux creux de nos pensées, les bercer de mots, sans se bercer d’illusions, pour les rendre plus douces. Et l’hiver, lui, n’y peut rien, il EST, c’est tout.

  6. Claire-Lise dit :

    Un très beau poème d’espoir à l’orée d’une saison que nous avons du mal à aimer ! Et pourtant oui, la vie renaît, ton poème le dit si bien…

  7. Claire-Lise dit :

    Armando, je n’aime pas faire de la pub pour mon blog mais en lisant ton poème, j’ai trouvé que tes mots faisaient parfaitement écho à ceux du poète portugais Nuno Judice dans son texte L’espoir » que j’ai publié hier.

  8. Dominique dit :

    Un poème superbe qui va aller enrichir mon petit répertoir personnel

  9. Mathilde dit :

    Comme j’ aime tes mots et tu sais que je suis sincère…
    La vie renaît toujours après la mort…
    La mort n’ est qu’ un passage vers une autre forme de vie..Comme tu le dis
     » étrange métamorphose qui transforme chaque chose … »
    Pour moi , il y a plusieurs vies dans la VIE…:-))
    Bienvenue à l’ hiver …
    VIVE la VIE

    Me donnes-tu la permission de mettre ton poème à la fin de mon billet de cette semaine…:-)..??
    Tout cela va si bien ensemble…
    Mais pas obligé de dire oui..!!

    Belle semaine à toi

  10. Armando dit :

    Vos mots sont tous tellement touchants touchants.
    Ce serait un honneur, Mathilde. Merci!

Laisser un commentaire