Au revoir Michael…

mickael_jackson_nest-plus_sony.jpg

 

Ce vendredi, ils seront des milliers dans le monde à avoir les larmes aux yeux à l’annonce de la disparition de Michael Jackson, décédé d’une crise cardiaque.

Enfant prodige, il est découvert par The Ed Sullivan Show, alors qu’il est membre des Jackson 5 au temps béni de la Motown, et de leur premier disque sorti en 1970, contenant l’incontournable I’ll be there.

Il sortira son premier disque solo en 1972 mais ce n’est qu’en 1980, avec l’album Off the wall qu’il devient le premier artiste à placer quatre titres extraits d’un même album dans le prestigieux top 10 américain. Mais la consécration mondiale ne viendra que deux ans plus tard, avec l’excellentissime album Thriller (l’album le plus vendu au monde avec plus de cent millions d’exemplaires), avant que le monde voie une discographie impressionnante, enrichie par des chansons immortelles dont le célèbre We are the world, co-écrit avec Lionel Richie, Earth Song, You are not alone ou encore le magnifique Heal the world, pour ne citer que ceux-là que j’aime particulièrement.

mickael_jackson_nest-plus.jpg

Sa carrière valse entre succès et déboires que la presse n’a jamais cessé de raconter. Deux mariages ratés et quelques histoires improbables de pédophilie, qui n’ont jamais été au delà des rumeurs colportées par la presse à grand spectacle, et qui se sont terminées par une mascarade de procès médiatique comme seule l’Amérique en raffole.

Michael Jackson s’est envolé vers les étoiles. La méga star est partie. Un mythe vient de naitre.

Je vous laisse avec une magnifique reprise d’une chanson de Charlie Chaplin. Et repose en paix, Michael.

À propos de dubleudansmesnuages

Je laisserai vagabonder mon esprit nomade, sur le fil d'or de mes silences, pour vous parler des ces choses qui me maintiennent en équilibre. Je vous parlerai aussi des musiques que j'aime. Elles se promènent du Fado d'Amália, de Dulce Pontes, de Cristina Branco, de Mariza, jusqu'aux voix frissonantes de Diana Krall, de Stacey Kent, de Chiara Civello, de Karrin Allyson, de Stina Nordenstam, de Robin McKelle, de Sophie Milman, d'Emilie-Claire Barlow, et d'encore plein d'autres … Aznavour, Brel, Duteil, Art Mengo, Berliner, Cabrel, Balavoine, Julien Clerc, Fugain, Le Forestier, Goldman, Lama, Rapsat, Vassiliu, Daniel Seff, Peyrac et tous ceux que m’on fait aimer la chanson française. Je me perdrai certains soirs dans le paradis de la musique brésilienne : Eliane Elias, Astrud Gilbert, Gal Costa, Elis Regina, Bia, Bebel Gilberto, Maria Creuza, Nara Leão, Jobim, Vinicius, Buarque, Toquinho, Djavan … Il y aura des moments où je vous parlerai d'une des chansons de ceux que j'affectionne. Donovan, Leonard Cohen, The Doors, Tracy Chapman, The Scorpions, Dylan, Lennon ou McCartney (avec ou sans les Beatles), ou de voix d'or comme Sarah Brightman, Ana Torroja, ou Teresa Salgueiro. Puis, parfois, je me promènerai sans but précis entre Piazzolla et Lluis Llach, de Mayte Martin à Gigliolla Cinquetti ou Paolo Conte, de Chavella Vargas à Souad Massi en passant par Gabriel Yacoub. Parce que la musique n’a aucune frontière. La musique ne connait que des sensibilités. Des sonorités. Des larmes ou des sourires. Je vous déposerai ici l'une ou l'autre de mes photos. Les moins ratées. Je vous laisserai un peu de poésie. Des poètes portugais. Que j'aime. Infiniment. Et puis tous les autres dont les textes me touchent. Je ne vous parlerai que des gens que j’aime. Et puis un peu de moi. Si peu. Et puis, si j'ai le temps. Seulement si j'ai le temps, je vous parlerai d'autres choses. Plus intimes.
Ce contenu a été publié dans ... DANS MA TÊTE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Au revoir Michael…

  1. lambert alexaxdra dit :

    un grand artiste et mort met il restera tjr vivan nos coeur tu nous mankera a tous on toublira jamais cete le modele de tt le monde c dire de se dire kil et parti pour tjrs

  2. Michelle dit :

    Un portrait respectueux de l’artiste dont les médias parlent aujourd’hui à tort et à travers au lieu de respecter sa mémoire.
    Merci Armando!

  3. Lali dit :

    Très bonne idée de nous faire entendre SMILE… Il la chantait magnifiquement.

  4. Joëlle dit :

    Un grand artiste s’en va. Son métier lui aura apporté autant de satisfactions que de déboires. Il aimait son public mais je pense que c’était aussi une grosse source de stress : peur de ne pas être à la hauteur !! Il était un angoissé. Je lui souhaite d’avoir trouvé la paix. Il nous laisse de magnifiques chansons comme « you are not alone ».

  5. brazex dit :

    Le garçon qui ne voulait pas grandir. Une vie trop courte pour un artiste exceptionnel. Au revoir Michael.

  6. Servanne dit :

    oui, ça m’a fait quelque chose, toute une époque, ma jeunesse, un sacré chanteur ! bel hommage …

  7. Constance dit :

    C’est toujours triste quand quelqu’un s’en va …

Les commentaires sont fermés.